Petit debriefing du K Casting

Publié le par wandrille

Pour une fois je vais faire un truc écrit, je rajouterais quelques illustrations plus tard, quand j'aurais récupéré internet à l'atelier...

Alors, comment décrire cet immense bordel que fut le K Casting ? Véritable tempête digne des pires veillées scoutes avec tout de même quelques très bon moments et même un pur moment de grâce (lhymne biélo russe a capela)…

 

Mmmmm, tout d’abord, je n’ai pas tout à fait fait les choses assez bien, hélas et le manque de lumière et de micro fut hautement préjudiciables aux artistes, mea culpa.

 

Une programmation de valeur pourtant , puisque nous avions en catégorie sketch le talentueux Pascal Brau (l’auteur de la série BD Hardland, mais oui), le fantastique Arnaud Tsamère, le bruyant David Bosteli et les charmantes Mythocondries.

 

La catégorie musicale fut hélas désertée au dernier moment par des chanteurs effrayés par le concept, et seul le formidable Benoit Tranchand  vint pousser la chansonnette avec une reprise mythique des « demoiselles de Rocherfort » : « nous sommes deux sœurs jumelles, né sous le signe des gémeaux… ».

Je suis encore impressionné de sa performance, puisque, véritablement, la ressemblance entre les jumelles était si totale qu’on eut cru que c’était une seule et même personne qui chantait.

 

Deux jeunes chanteurs mexicains vinrent entonner un hymne national, parlant d’un type qui se ferait enculer toute sa vie, très joli.

 

La catégorie « Danse » fut l’occasion de découvrir Yann, une victime innocente qui se déhancha respectivement sur les airs du « grand bleu » (Erik Serra), sur des hymnes corse et sur l’un des plus grand succès de Jean Ferrat.

 

Enfin l’impro a révélé un courageux extrémiste emporté par un allant politico-littéraire qui nous fit une remarquable imitation du porc, tout en étant trait par un autre protagoniste tout aussi porcin.

 

Le jury était de qualité lui aussi puisque composé par Nico, redoutable animateur du F.E.A.L.D., la délicieuse Emilie Six Trucs, l’horrible Axel de Vilcoblens et de votre serviteur....

 

Chacun apporta sa contribution, puisque Nico nous fit un formidable numéro de magie où il hypnotisa une jeune femme du public, la faisant repousser les extrêmes de ce que peut tolérer la morale, jusqu’à ce que son régulier intervienne, Émilie nous interpréta une très belle imitation du mur des lamentations après la performance des Mythocondries (un sketch sur le juif tunisien), enfin Axel de Vilcoblens conclut la soirée en entonnant a capella l’hymne biélo-russe, une de ses plus fameuses créations, qui laissa chacun pantois.

 

Comme ça, ça a l’air séduisant, mais la vérité m’oblige à dire que, passé le premier quart d’heure, les numéros ne s’enchaînèrent plus que dans le plus sympathique des chaos, heureusement soutenus par un public aviné en diable.

 

La séance suivante devrait être nettement plus organisée et tenue, plus musicale aussi. Pour une première, c’était un peu brouillon, mais on ne fait pas d’omelette sans casser les œufs et qui vole un oeuf, vole un bœuf.

 

La prochaine est donc prévue pour le 14 décembre, réservez, car il n’y aura pas de la place pour tout le monde.

 

 

 

 

Publié dans autravail

Commenter cet article

Inti 30/11/2006 19:02

bon allez ok mais tu l'auras voulu!

wandrille 03/12/2006 20:03

muy bien

Inti 28/11/2006 21:56

confronté à la potentielle matérialisation de mes propos tenus pas trop sérieusement, et dans la lâcheté qui me caractérise, je suis plus sûr de vouloir chanter du coup... en fait ça risque de dépendre de mon moral ce jour-là :)

wandrille 29/11/2006 12:31

On s'en branle de ton moral, on va te déchirer !

zia 25/11/2006 23:45

Votre description, monsieur Wandrille, est pittoresque.Je crois cependant - arrêtez-moi si je m'trompe - que votre verve et votre talent d'écriture réhaussent les couleurs d'une soirée qui semble n'avoir été qu'un vaste n'importe quoi !!!J'espère qu"au moins vous avez chopé de la groupie, sous peine que Monsieur Le Chien ne cesse de vous couvrir d'éloges jaloux.-_-'Biz

wandrille 28/11/2006 10:27

Non non, ça correspond tout à fait à ça : un vaste n'importe quoi mais assez marrant, du coup on récidive...
Je n'ai pas chopé de groupie, car tout cela n'est que légende : je n'ai pas de groupie.

Inti 25/11/2006 20:00

ahahah, ça avait l'air géant.tu n'en organiserais pas une à Angoulême? comme ça tu pourras entendre mes chants sandinistes :)

wandrille 28/11/2006 10:28

Figure toi que si, nous organiserons un K casting le vendredi soir à Angougou...
on te note en catégorie chanson ?